Les cheveux

Les cheveux sont ancrées au niveau de l’épiderme dans une sorte de sac de confinement, le follicule pileux, dans laquelle s’écoule le flux de la glande sébacée. La cellule se reproduit au niveau du bulbe, c’est la seule partie vivante du cheveu. Les cellules formées sont poussées vers le haut à partir de reproduction ultérieures et s'éloignant de la source de vie progressivement soumis à un processus de transformation, pour devenir, en faisant saillie à partir de la tige de la structure de la peau constitué de kératine, une substance protéique durci.  

La tige est formée de trois couches: la partie extérieure, ladite cuticule, formée par de nombreuses cellules côté à côte et les uns sur les autres comme des tuiles sur un toit ou les écailles de poisson et ayant la fonction de barrière de protection. Ces échelles sont fermés, de sorte que les cheveux sont plus forts et plus lumineux.

Sous la cuticule se trouve une couche intermédiaire important, le cortex, constitué de cellules et serrés ensemble conique formant des fibres longues qui contiennent des granules de mélanine, la substance qui détermine la couleur caractéristique de la chevelure.

Enfin nous trouvons la couche la plus interne, la moelle, mince et cylindrique, formée par des cellules arrondies et souvent séparées par des bulles d'air microscopiques.

Cycle de vie

Du point de vue physiologique, les cheveux ont une vie extrêmement longue, puisqu’ils vivent en moyenne quatre ans, avec une croissance de 1,2 cm par mois. Pas tous les cheveux naissent et grandissent en même temps, étant donné que les cellules des follicules pileux on une activité cyclique caractérisée par 3 phases: les periodes de développement, défini comme la phase Anagène, au cour de laquelle on observe la croissance des cheveux; les périodes d’involution, phase Catagène qui défini un retard de croissance; et pour finir les périodes de repos Télogène phase du cycle folliculaire défini comme un prélude à la perte de cheveux inévitable. Et on reprend sur une nouvelle phase anagène.